L’Histoire de Bonnevoie se poursuit avec Brooklyn

Brooklyn, le nouveau quartier se construit à Bonnevoie dans la continuité d’un lieu riche d’histoires. Nous avons eu la chance d’interroger le Dr Robert L. Philippart, historien spécialisé dans l’histoire urbaine de la ville de Luxembourg. Il nous raconte les moments forts et nous donne son avis sur le projet.

Robert_Philippart_bonnevoie

Dr Robert Philippart, historien spécialisé dans l’histoire urbaine

A quand remonte Bonnevoie et d’où vient son nom ?

« Les origines de Bonnevoie remontent à l’époque gallo-romaine. Le nom de Bonnevoie proviendrait de Bona Via (bon chemin) et de Bonus Vicus (bonne ferme). La fondation au Moyen Âge d’un couvent de cisterciennes assure une certaine prospérité. »

Quelle a été la 1ère industrie à s’installer ?

« Après un incendie en 1794, le couvent est vendu comme bien national et les locaux hébergeaient la manufacture de gants de Jonas Lippmann, puis d’Auguste Charles. Cette industrie occupa quelque 1500 personnes jusqu’à sa disparition en 1897 suite à la perte des Etats-Unis comme marché d’exportation. »

A quand remonte le chemin de fer et les fortifications ?

“Avec la construction du chemin de fer en 1858/59, les forts Wallis, Verlorenkost et Wedell furent construits pour protéger la gare de Luxembourg. Dès la suppression des fortifications en 1867, Bonnevoie attira avant tout des cheminots, des artisans et commerçants vivant de la proximité de la gare.”
Ville de Luxembourg, le Pont Buchler
Photothèque de la Ville de Luxembourg, le Pont Buchler

Quelles ont été les autres fabriques et entreprises qui ont façonné Bonnevoie ?

« Il s’agit de l’ancienne briqueterie Tassin active de 1894 à 1923. Puis, en 1933, le quartier a accueilli l’imposant ”Moulin de Luxembourg”. Dans les années 1950, plusieurs garages et ateliers s’établissent le long de la partie supérieure de la route de Thionville. »

Moulin de Bonnevoie
Photothèque de la Ville de Luxembourg, le Moulin de Luxembourg

Y a-t-il des célébrités originaires de Bonnevoie ?

“Les habitants du quartier sont particulièrement fiers de deux célébrités internationales : Gabriel Lippman (1845-1921), fils du gantier Jonas Lippmann qui a été lauréat du prix nobel en physique pour sa méthode de reproduction des couleurs en photographie et de Hugo Gernsbach (1884-1967), mondialement connu comme le père de la « science-fiction »”

Que pensez-vous de Brooklyn et du renouveau du quartier ?

« Le nouveau quartier « Brooklyn » représente un important effort de désenclavement du centre de Bonnevoie. C’est un travail de structuration, d’urbanisation et de densification de l’espace. Grâce aux nouveaux logements et emplois prévus, le centre historique de Bonnevoie disposera de masses critiques pour développer ses services de proximité.”

Que faire pour que les générations futures n’oublient pas le passé ?

“Le développement entraîne le besoin d’affirmation de l’identité du quartier, par tout ce qui visualise son caractère authentique, tant au niveau du patrimoine architectural que du patrimoine immatériel. La conservation des anciens noms de lieu, le rappel des noms d’entrepreneurs qui ont façonné ce quartier, mais aussi de cette main d’œuvre présente, active et créatrice joue un rôle important. C’est la dimension qu’il faut valoriser, car elle représente l’âme du quartier.”

Eaglestone écrit un nouveau chapitre

Eaglestone veille à respecter la mémoire en réhabilitant un ancien site pour en faire un lieu de vie et de travail prospère. Ainsi, comme un rappel des fabriques, les résidences seront majoritairement en briques. Eaglestone va plus loin en insufflant une nouvelle démarche durable, par exemple, en ramenant la nature au cœur du projet. Les futurs habitants de Brooklyn pourront être fiers de participer à la poursuite de cette riche histoire.

NOS AUTRES ARTICLES DE BLOG

Noël solidaire aux côtés de la Sozialéquipe de l’ACCB de Bonnevoie

En cette période de Noël, nous avons souhaité...